Bienvenue

La Page blanche : Le blog des ateliers d’écriture adultes de l’association Au Pied de la Lettre.

Des premiers jets d’écriture, des reprises, de la réécriture : toujours des textes d’ateliers.

La page n’est jamais blanche
L’écriture ne peut sans doute pas, mais en est-elle capable et est-ce bien son but ? , s’il y a un but, restituer le tout effacé, perdu du monde. Le travail de la langue, l’écriture pour nous, est bien loin de la reproduction de la réalité du monde extérieur. Elle est la possibilité et la manière de fouiller, ce qui nous manque, de forer le sentiment de l’absence de ce qui a existé, de ce que l’homme a cru voir. Ce qui a fui, s’est dérobé. Elle creuse le manque pour lui donner une matière peut-être visible, enfin. Mais qu’importe. C’est bien aussi le travail, s’il est possible d’employer ce mot, de l’atelier d’écriture créative.

Jean-Paul Michallet.

Publicités
Cet article a été publié dans 24. Microgrammes, la description intégrale du monde (20 avr. 2017), Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.