Jour et nuit

J’étais un peu en avance sur le vieux pont de pierre d’où la vue était imprenable pour voir au loin le soleil se coucher derrière les montagnes brunes et moyenâgeuses.

C’était vers la moitié du pont que je m’étais installé, près d’un photographe qui attendait patiemment le moment ou le soleil, dans sa décadence, allait lui offrir son plus beau sourire.

En attendant, certains passants traversaient le pont en jetant un léger regard en direction de l’astre mourant, d’autres, s’arrêtaient à côté de moi et du photographe pour profiter un instant du panorama édifié par le soleil qui déclinait doucement.

Adossé contre les pierres du pont, j’essayais de me placer entre passé et futur pour profiter de l’instant présent.

Derrière moi le soleil se couchait, la nuit et ses diables allèrent commencer à trouver une convenable fréquentation, les ténèbres bientôt devaient trouver leur plénitude. la mort dans son détachement, allait dans quelques coins de rue y faire quelques clins d’œil.

Le photographe avait enfin son cliché; il n’en avait pas pris beaucoup. J’espère pour lui qu’il en sera satisfait. A côté de lui, c’était tandis qu’il rangeait son matériel que je regardais sombrer les derniers rayons du jour.

Bruno

Publicités
Cet article a été publié dans Saison 1 : 2015/16, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s