DES MOTS

Baisser les yeux pour mieux voir, puis ouvrir la bouche pour y rentrer des mots, les mâcher.Si la saveur est bonne, les laisser sortir en petits ronds douillets ou en cortège savant.Si la saveur n ‘est pas bonne, alors les cracher en confondant les impudents, les discourtois.

Dire « ‘mort bleue » et fermer les lèvres pour les emprisonner, puis les empoisonner, les distiller, les encapsuler pour distribuer autour de soi, le moment venu, choisir un jour de tempête de préférence.

Rosy

Cet article a été publié dans En vrac (avant sept. 2015). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s