Jouir à l’infini

En laissant le regard posé sur cet objet ,mais en marchant autour, tout en le fixant : je vis une magie précieuse s’exclamant dans un hurlement venu du fond des âges ,magie mélodieuse pour le regard et pour moi comble de la jouissance des cinq sens unifiés jusqu’à leur paroxysme. Cet objet était une vache ajustée sur une vignette lumineuse ,vignette rose dans le fond ,vache comme toute celle que l’on pourrait voir ajustée sur une vignette. Cette vignette était collée sur un poteau électrique. En passant à côté de cet objet, tout en laissant le regard posé dessus et en tournant autours du poteau, ma surprise fut immense ; petit à petit cette vache encastré sur un fond rose pimpant devint peu à peu puis enfin complètement un train confondu dans un fond bleu. Surpris , Je fis marche arrière ;le train redevint cette vache, le fond redevint rose. Je fis à nouveau marche avant ;la vache à nouveau sur la vignette redevint le train, train sur fond bleu, qui se dégagea du rose : abracadabrantesque !
A nouveau je fis marche arrière ;Je revis collée sur le poteau la vache sur fond rose, en avant c’était le train, train sur fond bleu.

Bruno

Publicités
Cet article a été publié dans Saison 3. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jouir à l’infini

  1. Quel délire, mais quel délire!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s