Paris, les mots d’un nom

Paris, les mots d’un nom

Prendre un nom parmi les noms, un fleuve, une ville, une montagne, un pays, un océan, un mot majuscule qui pourrait parler à l’oreille de ceux qui ont des rêves.

Prendre Paris qui coule dans les romans comme la Seine entre ses boulevards
Prendre Paris l’amoureuse, l’embastillée, la Commune barricadée où chante Victor Hugo
Paris de pierre, prometteuse et hostile sous ses fenêtres bourgeoises
Se perdre à Paris dans la foule des pas mouillés de trottoirs
Rêver de cette ville où on n’a jamais vécu, Luxembourg au Sénat, Rivoli au Louvre, canal Saint Martin, petit jardin où fleurissait jadis le Bassin Parisien
Monter à Stalingrad et plonger sous le ciel de faïence en attendant Paris au bout du tunnel de néon
La pluie de parapluies glace et brille en haut des escaliers
Le ciel de zinc est jaune
à Paris.

Y S

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s