La chute

Dans un instant de béatitude et comme un oiseau, il ouvrit ses bras déployant ses ailes, sans regarder le vide immense sous ses pieds, élança son corps dans les airs.
Au début il cru voler. Mais ses bras ne faisaient que battre l’air. Son corps d’humain sans plume pris
une toute autre trajectoire qu’il s’était fixé. La pesanteur aidant, on le vit de derrières nos fenêtres d’immeubles, passer plus vite qu’une feuille morte, mais aussi vite qu’un micro onde. Sans bruit , juste un courant d’air. Des cris ,des sirènes , des gyrophares bleu , rouges, un brouhaha et puis plus rien.
Après cet accident le lendemain , tout le monde parlait, les voisins , les inconnus. Certains étaient des quartiers voisins et même des cités voisines. Ils voulaient savoir:où, quand, comment et qui était cet illuminé du ciel ? Où etait-il maintenant?Les journaux n’étaient pas assez précis sur la fin de l’histoire. Car se qu’ils voulaient savoir, comment l’illuminé en question avait échappé à une mort qui aurait du être certaine

Maryse

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s