Proposition 2

CORUM dernière saison.

Ils sont plusieurs et ne sont qu’un dans la pénombre sableuse du plateau.

Les projecteurs font scintiller l’écrin de leurs pas et le mouvement des courbes qui ploient et s’abandonnent trace une forme organique qui diffuse dans les cintres.

Ensemble, corps multiples presqu’effacés dans le gris noir du décor, respire au ras du sol. Dans le creux de l’oreille, à l’arrière de l’épaule, sur la ligne verticale de l’aplomb des sons enregistrés ont dans l’écho des voix une présence charnelle.

On applaudit en silence.

AMC.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s