deux textes juxtaposés

1.

On le croise chaque jour sur le chemin du travail. Il est là, toujours assis sous les noisetiers, il regarde ses chèvres. La plupart présentent des mutilations. Leur rythme est lent, très lent. Qu’on se souvienne de l’allant de ces bêtes ! Autrefois ! Claude ne traverse cet endroit qu’à contre-cœur. Il ne peut réprimer un mouvement des mains sur le volant. Un tremblement, discret, impalpable. Et pourtant qui arrête l’attention d’Annah : la voiture approche. Dans la montée, les viseurs ne permettent de voir qu’une étroite bande de paysage. Les doigts se serrent sur le volant. Annah remarque le geste. Il approche : l’emprise se fait plus douce. Ne serait cette pression sur le frein, brutale, comme on procède quand on découvre que le virage est en épingle à cheveu et qu’on arrive trop vite … Et on est à ce coin de la coudraie où le vieux est assis, avec ses chèvres. Le corps de Claude se détend alors. Qu’attend-il ?

2.

Soyez certains que vous ne vous heurterez à aucun mur et que ces murailles de Jericho vous sembleront dérisoires, simples décors d’un opéra bien servi par ses directeur, metteur en scène, décorateur. Et par là, vous voilà pris, surpris par une certaine idée de la beauté qui est devenue si précieuse aujourd’hui, si rare aussi. Assis comme vous l’êtes là, au milieu de ces éléments de carton pâte, vous ne pourriez pas ne pas sentir ces grands lés de nuages (c’est le désert qui vous emporte) et votre approche imprudente s’imposera pourtant à vos légions, à votre cavalerie. C’est un trot bien sage qu’elle a choisi pour vos chevaux ; vos chamelles iront l’amble qui leur sied. Maintenant, sur cette place du marché, excitées par leur chamellon, elles blatèrent sans retenue.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s