Archives de l’auteur : atelierjpm

L’espagnolade

(à Angelica)   Les abreuvoirs sont divers ; petits vases en forme de hotte où l’on met de l’eau pour les oiseaux ; auges maçonnées formant bassin pour les chevaux ; cuvettes creusées dans le tronc d’un arbre pour les vaches ou encore … Lire la suite

Publié dans 28. La vérité de l'art (2 juin 17) | Laisser un commentaire

Géométrie

Les mariés descendirent les marches de l’église bras dessus bras dessous et s’y arrêtèrent en leur milieu. Derrière, on jetait encore du riz et les cloches continuaient de gronder. Une petite, avec une robe colorée, assise sur les marches, soufflait … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Visions de caméras

Nous voyons tout d’en haut. C’est un immense avantage. Le premier suspect est un homme d’environ un mètre quatre-vingt-dix centimètres pour sans doute plus de cent kilogrammes. Il porte un débardeur gris taupe, ses épaules massives sont tatouées, comme ses … Lire la suite

Publié dans 28. La vérité de l'art (2 juin 17) | 1 commentaire

50 roses

Sur un chemin qu’aux débuts des beaux jours de l’année dernière j’avais décidé de suivre, j’avais rencontré un homme qui entre ses doigts tenait délicatement un ustensile tranchant et, qui, au-dessus de sa volumineuse moustache en broussaille avait des yeux … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’Autre Monsieur

J’ai mis les pieds chez un autre Monsieur hier après-midi, il voulait m’entretenir de ses nouveaux projets, c’était la première fois, et pour comprendre ce qu’il attendait de moi, je devais enfin aller chez lui, disait-il, je pouvais bien fermer … Lire la suite

Publié dans 27. Je rentrai dans l'estaminet, à quatre pattes... | 2 commentaires

Alors que le soleil tel un gigantesque gyrophare…

Alors que le soleil tel un gigantesque gyrophare enflammait tout autour de moi, j’attendais mon heure. Après une brève réunification, certains de la tribu qui m’avaient fait captif commençaient à entonner une chanson en mélangeant les graves, pour faire ressortir … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Il tient dans sa main, rond comme une balle…

Il tient dans sa main, rond comme une balle, bleu en grande partie, mais de toutes les couleurs, le décrire intégralement sur un tout petit bout de papier est un jeu d’enfant, mais sans citer tous les pays qui le … Lire la suite

Publié dans 24. Microgrammes, la description intégrale du monde (20 avr. 2017) | Laisser un commentaire

La ruelle s’insinue entre les murs

La ruelle s’insinue entre les murs gris, vide, silence. Il est midi. Par delà un mur de pierres sèches un soleil franc vient envahir le sommet d’un acacia. Sa pleine floraison est une masse d’ocre et de blanc que le vert … Lire la suite

Publié dans 24. Microgrammes, la description intégrale du monde (20 avr. 2017), Uncategorized | Laisser un commentaire

Après dilatation…

Après dilatation les contractions commencèrent dans le corps de la femme le vent soufflait et gémissait sur les vagues qui allaient et venaient l’enfant nu poussa un cri et délivra la mère Une mouette traversa le ciel, d’autres suivirent * … Lire la suite

Publié dans 24. Microgrammes, la description intégrale du monde (20 avr. 2017), Uncategorized | Laisser un commentaire

Magnifiques douceurs printanières

Magnifiques douceurs printanières s’é… Terre et mer, dans un silence continu, l’aube se déclinait rose, bleutée, striée, émue. Puis venait derrière la colline un bel orange vif du soleil matinal. Imperceptiblement cet orangé fugace venait se noyer au delà de … Lire la suite

Publié dans 24. Microgrammes, la description intégrale du monde (20 avr. 2017) | Laisser un commentaire